comment différencier processionnaire du chêne et du pin

comment différencier processionnaire du chêne et du pin

comment différencier processionnaire du chêne et du pin

Comment différencier la processionnaire du pin de celle du chêne?


Thaumatopea pityocampa, processionnaire du pin et Thaumatopoea processionnaria, processionnaire du chêne se ressemblent grandement de par leur comportement. Elles appartiennent toutes deux à la famille des Notodontitidae thaumetopoeinae. La thaumatopéine, source de cette classification, leur confère le caractère urticant pour lesquelles elles sont très connues et redoutées. Leurs défoliations fragilisent les végétaux colonisés.
L'habitat et le nid, sont les principales caractéristiques pour différencier du premier coup d’œil les deux espèces.D'autres caractéristiques sont propre à chacune.

L'habitat :


Le nid:


C'est la construction hivernale, blanche, soyeuse qui permet de distinguer la processionnaire du pin. Il est ovoïde et tissé de plus en plus serré au fil de la maturité de l’insecte.
Il est généralement situé au sud de l'arbre, sur le bout d'une branche plus ou moins haute. Il contient des soies et les peaux de mue . Les chenilles y sont présentes la journée.
La processionnaire du chêne, elle "s'enrobe" de fil de soie , en cocons léger à chaque station sur une branche la journée, au cours des premiers stades larvaires.
Le nid devient de plus en plus volumineux au fur et à mesure du développement de l’insecte. Il est extrêmement visible au Vème stade larvaire au moment de la dernière mue. Il est plaqué au tronc de l'arbre ou sur des branches charpentières.Sa longueur peut dépasser le mètre. La mue se fera à l'intérieur du cocon, tout comme la transformation en chrysalide.

La couleur :


de manière grossière, on peut dire que la processionnaire du pin est rousse, alors que celle du chêne est grise.
La chenille processionnaire du pin possède sur le dos de larges bandes orangées striées de noir alors que celle du chêne a une face dorsale brunâtre à noirâtre . Les flancs sont grisâtre pour les deux espèces, bien que plus blancs pour la processionnaire du chêne.Toutes deux ont des poils plus longs disséminés sur les flancs, Ils sont plus nombreux, plus longs , plus blancs argentés chez la processionnaire du chêne. Cela lui donne un aspect duveteux.

La taille :

toutes deux mesurent de 4 à 5cm au dernier stade larvaire. La processionnaire du chêne semble plus grande à cause de ses logs poils.

La période de leur présence larvaire :


La chenille processionnaire du pin peut faire son apparition dès l'automne, au mois d'octobre sur la façade atlantique. La majeure partie de colonies effectues leur cycle en hiver et déborde sur le printemps.
La processionnaire du chêne sera présente du printemps jusqu'au début de l'été.

Le comportement :


Toutes deux sont grégaires et vivent en colonies. elles s'alimentent la nuit, se déplacent à la queue leu leu. Elles excrètent du fil de soie lors de chaque déplacement.
La chenille processionnaire du chêne est plus visible la journée, car elle n'a pas à se protéger du froid.

Les œufs, la ponte :


elles pondent de 50 à 300 œufs, en manchons autour de deux aiguilles de pin pour la processionnaire du pin; en plaque sur de fines branches pour la processionnaire du chêne.

La chrysalide :


La chrysalide se fera sous terre pour la processionnaire du pin; dans le nid épais du Vème stade larvaire pour celle du chêne.

 

 

 

Partager sur :

 

Retour

 

Actualités

FAQ

Nos Produits