Gîte / Refuge à chauves-souris

La chauve-souris est un allié de plus dans la lutte écologique contre la chenille processionnaire du pin,
mais également prédatrice de pyrale du buis et de moustiques.

Installer un gîte à chauve-souris favorise leur présence près des lieux d'infestations et réduira donc les futures populations de chenilles processionnaires.

 

Les chauves-souris

Ces petits mammifères volants dont les mains se sont transformées en ailes, fréquentent aussi bien les villes que les campagnes grâce à leur grande capacité d’adaptation.

Il existe 33 espèces de chauves-souris différentes en France, la plus commune étant la pipistrelle commune.

Les chauves-souris sont équipées d’un sonar qui leur permet de se déplacer et de capturer des proies en plein vol avec une extrême précision.

L’été, elles utilisent plusieurs gîtes temporaires où la nourriture est abondante. Dans ces périodes elles peuvent ingurgiter une quantité colossale d’insectes autour des habitations… comme les moustiques par exemple. C’est cette prédation efficace et naturelle qu’il s’agit alors de favoriser par la pose de gîtes.

 

Le Gîte à chauve-souris

Ce gîte à chauves-souris est 100% écologique . Il est de fabrication française est constitué de matériaux naturels imputrescibles de haute qualité (bois et ardoise).

Le bois Douglas utilisé pour sa fabrication est un bois reconnu pour sa durabilité naturelle en conditions extérieures. Les parois intérieures sont tapissées de stries à intervalle régulier permettant l’accroche des chauves-souris (environ 10 individus). L’intérieur du gîte est assez confiné et chauffé par les ardoises (taillées à la main) pour emmagasiner et restituer l’énergie du soleil. Le bois va se teinter naturellement avec le temps pour prendre une couleur plus grise, plus naturelle et discrète. Il a été observé que plus le refuge vieillissait, plus il était attractif pour les chauves-souris. Aucun entretien n’est à réaliser à l’intérieur du nichoir, car il peut être occupé de façon permanente.

Ce nichoir à chauves-souris s’accroche en hauteur (entre 2 et 6 mètres) dans un arbre, sur la façade d’une maison ou d’un bâtiment. Installez-le dans un emplacement calme et exposé au sud, sud-est ou sud-ouest. Plusieurs individus peuvent occuper le refuge et plusieurs refuges peuvent être installés. Les chauves-souris peuvent changer plusieurs fois de refuge durant l’été, facilitez-leur la vie !

Pour éviter les salissures, une petite table peut être installée 1m en dessous du refuge pour récupérer les fientes (très bon engrais pour le jardin).

Infos Gîte

  • 100% écologique,
  • Matériaux naturels
  • Composé d’ardoise ce qui permet d’augmenter la température du gite, la chaleur est indispensable aux chauves-souris
  • Fabriqué en France

 

Mode d'emploi

  • Installer les dortoirs au début d’avril avant la mise bas ou à la fin de l’été pour l’année suivante.
  • Accrocher entre 2 et 6 mètres dans un arbre, face d’une maison ou d’un bâtiment
  • Aucun entretien nécessaire à l’intérieur du nichoir
  • Abritent : pipistrelles, barbastelles ou encore vespères
  • Les chauves-souris cherchent la chaleur. Ce facteur est donc primordial dans la localisation d’un dortoir. Assurez-vous que votre dortoir est face au sud, sud-est, sud-ouest de façon qu’il reçoive le maximum d’ensoleillement afin de conserver une température élevée à l’intérieur (idéalement, 8 à 10 heures de soleil par jour). Le mieux est donc de mettre le dortoir à l’endroit le plus chaud de votre propriété, là où l’ombre est presque inexistante.
  • Fixez le dortoir de préférence sur un bâtiment ou un poteau pour éviter les risques de prédation. Les dortoirs installés dans les arbres sont plus difficiles à repérer pour les chauves-souris. En plus de faire de l’ombre et de réduire l’ensoleillement, les branches font obstacle au vol des chauves-souris.
  • Assurez-vous d’avoir une zone d’approche dégagée sous le dortoir afin de faciliter les mouvements d’entrée et de sortie des chauves-souris (enlevez les obstacles ou les branches).
  • L’idéal est de placer deux dortoirs à un même endroit, ce qui permettra aux chauves-souris de réagir aux changements de température et de pouvoir se déplacer, au besoin, de l’un à l’autre.
  • Ne placez pas les dortoirs à proximité d’un éclairage puissant.
  • Lorsqu’il y a des occupants dans le dortoir, évitez de les déranger.
  • Vous pourrez, par la suite les compter ceci vous donnera une idée de l’importance de la colonie dans le dortoir.

 

Commander le gîte à chauve-souris

Pour commander votre gîte à chauve-souris, cliquez sur le lien ci-dessous vers notre boutique en ligne :

 

Commander

 

Le gîte sera expédié dans un délai de 24/48h par colissimo dans votre boîte aux lettres ou en point de retrait.

 

Installation sur un arbre :

  • Dévissez la cale au dos du refuge et découvrez 2 vis inoxidables et chevilles qui vous serviront uniquement si vous installez le refuge sur une façade de bâtiment.
  • Sur les côtés du refuge, vous allez trouver 2 trous pour passer du fil de fer (gainé ou galvanisé, de 1mm à 3mm de Ø).
  • Prenez un fil de fer pouvant faire le tour du tronc et faites une boucle à l’une des extrémités (circonférence de l’arbre + 30cm).
  • Passez-le dans les trous prévus à cet effet et disposez le refuge contre l’arbre (hauteur >2m et exposition sud-est, sud ou sud-ouest).
  • Passez le fil dans la boucle et torsadez-le entre le fil et le tronc (ce qui vous permettra de le desserer tout au long de la croissance de l’arbre).
  • Glissez des petits tasseaux (bambou, rameaux de bois...) à intervalle régulier tout autour du tronc. Ils vont serrer le refuge et éviter de blesser l’arbre à terme.

 

Installation sur une poutre/façade :

  • Dévissez la cale au dos du refuge et découvrez 2 vis inoxidables et chevilles qui vous serviront uniquement si vous installez le refuge sur une façade de bâtiment.
  • Sur une poutre, vissez directement la fixation de niveau avec les 2 vis fournies.
  • Sur une façade de bâtiment, munissez-vous d’une perceuse à percussion, des chevilles et vis fournies.Placez la cale de fixation de niveau, marquez l’emplacement des trous au travers de la cale et percez le mur. Enfoncez les chevilles puis vissez la cale.
  • Emboitez le refuge dans la cale !

 

Les espèces les plus répandues en France

La Pipistrelle commune (Pipistrellus pipistrellus) est une petite espèce de chauves-souris européenne.

  • Taille : corps de 1,5 à 2 cm ; queue de 2 à 3 cm.
  • Envergure : 19 à 24 cm.
  • Poids : 3,5 à 8 g.
  • Habitat hivernal : dans les parties plus retirées des habitations, dans les grottes ou anfractuosités de rochers.
  • Habitat estival : animal très opportuniste, lieux bien exposés, dans les greniers des maisons ou derrière des volets.
  • Lieu de chasse : chasse au-dessus des étangs, lisières, jardins, autour de lampadaires.
  • Vol : rapide, bas, en zigzag.
  • Longévité : 17 ans.
  • Reproduction : maturité sexuelle 1re ou 2e année.
  • Répartition : toute l'Europe.
  • Protection : espèce protégée.
  • Elles ne sucent pas le sang, seules quelques espèces subtropicales se nourrissent de sang du bétail blessé.
  • Elles ne mordent que lorsqu’elles se sentent menacées : lors d’une manipulation par exemple
  • Elles ne s'accrochent pas aux cheveux.
  • Elles ne sont pas aveugles et ont au contraire ont une très bonne vision nocturne.
  • Elles ne construisent pas de nid mais utilisent les gîtes naturels ou artificiels (arbre creux, grotte, ou combles, clochers, creux de mur, ponts, etc.) sans les modifier.
  • Elles se reproduisent peu : 1 petit par an voire tous les 2 ans.

 

La Barbastelle d'Europe ou Barbastelle commune (Barbastella barbastellus), est une espèce de mammifère. C’est une chauve-souris de taille moyenne, au pelage long et sombre. Ses oreilles sont larges, aux bords internes soudés en leur milieu. Elle est très sensible aux perturbations de son habitat.

  • Taille : 4 à 6 cm 
  • Envergure de 26-29 cm.
  • Poids entre 6 et 13 g.
  • Longévité : 23 ans max
  • Elle possède un vol agile et rapide.

Maturation sexuelle : La maturité sexuelle est atteinte vers l'âge de 2 ans. 
Saison des amours : Les accouplements ont lieu en automne et en hiver. 
Portée : La femelle ne met généralement bas qu'un seul petit. 

 

La vespiere de savi (Hypsugo savi) :

  • Sa peau est noire.
  • Son pelage dorsal est brun avec la pointe des poils dorée
  • Envergure : 22cm
  • Poids : 5 à 10g

 

 

 

 

Actualités

FAQ

Nos Produits