Accueil > Lutte Alternative contre la ...

Conseils - Lutte Alternative contre la Processionnaire, Récapitulatif I.N.R.A sur Phytoma

Lutte Alternative contre la Processionnaire, Récapitulatif I.N.R.A sur Phytoma (25-07-13)

Lutte Alternative contre la Processionnaire, Récapitulatif I.N.R.A sur Phytoma

Une revue hors -série a été édité par le magazine Phytoma en partenariat avec l’I.N.R.A d’Avignon, son chef de projet, M. Jean -claude Martin, et L’étude, Plante et Cité. Elle fait le point sur les méthodes de lutte alternatives à l’emploi  d’insecticides chimiques sur la chenille processionnaire du pin. En effet la lutte alternative contre cet insecte nuisible est devenu un modèle de gestion durable prouvant que des méthodes alternatives peuvent  être efficace sans emploi de pesticides. L’Unité « entomologie et forêt Méditerranéenne » de l’I.N.R.A d’Avignon en lien avec Plantes & Cités et le programme Alterpro (Ecophyto 2018) publie un dossier regroupant six fiches techniques classifiant les six méthodes de luttes alternatives contre la processionnaire. La chenille processionnaire étend en effet son territoire vers le Nord et en altitude et occasionne de plus en plus de problèmes auxquels doivent faire face des collectivités où elle était jusque là absente. L’obligation de lutte se double donc d’un souci de gestion durable exigée par les nouvelles recommandations « d’Ecophyto 2018″ doublées d’une demande sociétale orientée vers le respect de l’environnement et de la santé publique. Ces fiches techniques sont destinées à tous les types de lieux et d’infestation et pointent précisément les époques de l’année idéales pour traiter la chenille. Elles sont destinées en priorité aux gestionnaires des espaces verts et des collectivités.

Six fiches techniques :

Chaque fiche explique le principe,  les périodes d’intervention,  les types de surface pour lesquelles la méthode est adaptée, le matériel nécessaire ainsi que  la mise en place, les avantages et inconvénients. Ces fiches dédiées à chaque méthode de lutte sont classées en 2 catégories :

 

Méthodes directes :

  • lutte mécanique ou échenillage
  • traitement microbiologique par épandage de BtK (Bacillus thuringiensis variété Kurstaki 3a, 3b)
  • lutte par écopiège

piège à phéromone ou confusion sexuelle

 

 

Méthodes indirectes:

Mésange prélevant des chenilles dans l'écopiège

  • lutte sylvicole ou comment tromper l’insecte par la plantation de feuillus
  • lutte biologique par conservation ou comment favoriser les prédateurs

 

 

 

 

Ces fiches techniques sont des outils à disposition des gestionnaires des espaces verts, elles les aideront à guider leur décision après avoir effectué un diagnostic et évalué le risque sanitaire.

Elles sont à disposition de tous nos clients, nous en faire la demande ou commander ci-dessous

Retour