Accueil > Réassortir un collier ...

Conseils - Réassortir un collier Ecopiège®

Réassortir un collier Ecopiège® (03-11-16)

Réassortir un collier Ecopiège®

Réassortir  son collier écopiège® déjà en place est le bon geste pour assurer la pérénité de votre piégeage.

Pour cela plusieurs étapes sont à respecter pour assurer votre protection et la réussite de l'écopiège®.

 

S'équiper

 

Toute intervention sur du matériel ayant été en contact avec la chenille processionnaire impose le port de protections efficaces :

- gants

- masque

- lunettes

- casquette

- vêtements protecteurs ou protection intégrale

 

Retirer le sac de collecte

 

Si votre sac n'a pas encore été retiré, il faut impérativement l'enlever pour l'incinérer.

http://www.lamesangeverte.com/35-il-faut-retirer-le-sac-collecteur-pour-l-incinerer.html

Si cela est déjà fait, passer au rinçage.

 

Rincer le collier et le tube à grande eau

 

Cette précaution est indispensable à cause du risque allergène causé par les poils urticants même après plusieurs mois à l'air libre. Le risque d'urtication reste fort à cause des poils urticants restés coinçés sur le tronc, sur les fils de soie résiduels et dans le tube de descente. Ces derniers sont en effet creux, microscopiques et contiennent la substance allergène : la thaumatopéine. Ils restent dangereux tant qu'ils ne sont pas brisés.

 

Desserer le collier Ecopiège®

 

Votre collier Ecopiège® est en place depuis au moins deux ans, il est temps de desserer ce dernier.

Le signal visible de la croissance de l'arbre est un collier dont la collerette se rapproche visiblement vers le tronc de l'arbre. Les chenilles pourraient alors déborder par accumulation, car un pont pourrait se former facilement.

Cette déformation réduira également la durée de vie du piège.

 

Vérifier l'étanchéité

 

L'étanchéité du collier Ecopiège® est une condition primordiale pour réussir un bon piégeage. Les chenilles étant des invertébrés, elles pourraient passer par le moindre interstice. Une chenille passée, c'est toute la colonie qui suivra !

Pour cela il faut regarder par dessus ou par dessous le collier afin de vérifier le moindre interstice.

 

Poser un nouveau sac collecteur

 

La nouvelle saison des processions approchant, tout particulièrement sur la façade Atlantique, il faut compléter le piège en place par un nouveau sac collecteur.

Bien veiller à le remplir de moitié avec de la terre souple, de type tourbe ou terre de bruyère.

http://www.lamesangeverte.com/28-le-sac-collecteur-de-l-ecopiegeetreg%3B-contre-la-chenille-processionnaire.html

 

Retour