Accueil > Echeniller les pontes de la ...

Conseils - Echeniller les pontes de la chenille processionnaire, c'est le moment !

Echeniller les pontes de la chenille processionnaire, c'est le moment ! (03-08-15)

Echeniller les pontes de la chenille processionnaire, c'est le moment !

La chenille processionnaire du pin passe par plusieurs stades de développement au cours de sa vie. Actuellement elle est soit au stade chrysalide, soit au stade papillon. La phase papillon est aussi synonyme de ponte et c'est sur ce moment de la vie de ce ravageur que nous allons mettre un focus.

 

Le stade papillon

 

Actuellement dans la majeure partie de la France, on peut observer l'insecte au stade papillon. Ce dernier est un papillon de nuit et ne vit que quelques heures, le temps de la reproduction et de la ponte. Très discret et peu repérable, sauf en cas de forte infestation, cette phase peut passer inaperçue car le papillon a des couleurs très discrètes (marron ou gris veiné de blanc). Il mesure 4cm et ne s'alimente pas. Cette période du développement varie suivant les régions et la climatologie, cependant, on peut considérer que la fin juillet et le mois d'août  sont la pleine période de cette transformation (même si côté atlantique cette transformation a pu avoir lieu  pour certaines populations dès le mois de juin) .

Dès leur sortie comme papillons, mâles et femelles vont s'accoupler, et les mâles mourir aussitôt. Les femelles, elles, vivront le temps d'assurer la ponte. On peut donc dire que ponte et accoupplement sont quasi simultanés.

 

La ponte

 

La ponte est effectuée sur 2 aiguilles de pin. Les manchons mesurent environ 4 à 5cm et sont situés en général sur les extrémités de branches. Ils ressemblent à s'y méprendre à des cônes mâles de conifères porteurs de pollen. Ces pontes se trouvent généralement sur le tiers bas de l'arbre car la femelle chargée d'oeufs a un vol très lourd.

En raison du fort mimétisme avec l'arbre, il faut donc observer avec attention cette partie de l'arbre afin de pouvoir repérer le manchon d'oeuf. Chaque manchon contient entre 150 à 300 oeufs. On comprend donc bien l'utilité de faire ces repérages afin de supprimer ces futures éclosions et de réduire tant que possible la future infestation ainsi que les nids disgracieux.

 

L'éclosion

 

Elle a lieu 30 à 45 jours plus tard. Aussitôt, les chenilles nouveaux-nés vont inlassablement consommer les aiguilles de pin. Ces larves de couleur plutôt verdâtre ne présentent pas de carractère urticant tant qu'elles n'ont pas de rayures de couleur orangée sur leur dos. Elles pérégrinent de branche en branche au fur et à mesure de leur alimentation et remonteront vers le haut de l'arbre au fur et à mesure de l'arrivée de la saison froide.

 

 

L'échenillage

 

Tant que les chenilles ne présentent pas de caractère orangé, il n'y a aucun danger et l'échenillage est conseillé afin de réduire les populations. Nous sommes donc bien à une période propice pour effectuer des repérages en vue de les éliminer. La destruction des pontes est elle aussi sans danger à condition bien sûr d'être prudent sur votre échelle et d'éviter tout contact avec d'anciens nids ayant pu rester dans l'arbre et présentant toujours un carractère urticant. Vous pouvez donc user et abuser de vos sécateurs et échenilloirs.

 

Retour