Accueil > Le sac collecteur du collier ...

Conseils - Le sac collecteur du collier Écopiège® contre la chenille processionnaire

Le sac collecteur du collier Écopiège® contre la chenille processionnaire (02-03-15)

Le sac collecteur du collier Écopiège® contre la chenille processionnaire

Le sac collecteur de l'écopiège est une pièce maîtresse du piège contre la chenille processionnaire du pin.

Comment bien installer et gérer ce dernier?

 

Le rôle du sac collecteur

  • Recevoir et contenir les chenilles stoppées dans le collier Écopiège®
  • Permettre leur transformation en chrysalides
  • Éliminer l'insecte urticant sans contact

 

Caractéristiques techniques

 

  • Le sac collecteur permet d'isoler et de contenir les chenilles processionnaires grâce à la qualité de son plastique épais. Nous aurions souhaité un autre matériel plus écologique, mais aucun n'est susceptible de supporter le poids et surtout d'isoler des poils urticants. Le sac collecteur est, de par sa nature, résistant aux intempéries. C'est la raison pour laquelle, aucun autre matériel biodégradable n'a pu être retenu.
  • Le sac du collier Écopiège® a été conçu pour supporter un poids de 50kg
  • Il peut être incinéré car il est en polypropylène basse densité et dégage très peu d'oxyde de carbone lors de sa combustion
  • Il est microperforé pour évacuer les eaux de pluie. Cependant, il peut être nécessaire de perçer le sac avec un clou de faible diamètre ou tout autre ustensile sur le bas du sac afin d'évacuer l'eau lors de pluies violentes ou très soutenues. Aucun risque que les chenilles ne cherchent à s'échapper par les trous effectués car leur objectif est seulement de se chrysalider.

Voir fiche technique sur le lien ci contre: https://www.ecopiege-boutique.com/content/4_documentation

                                                                       

Installation du sac collecteur du collier Écopiège®

 

  • Dates d'installation

Comme pour le collier Écopiège®, lors de son renouvellement, le sac collecteur doit être mis en place dès le mois de novembre sur la façade atlantique et dès le début décembre pour toutes les autres régions de France.

  • Remplissage ou quantité de terre

Le sac doit être rempli de suffisamment de terre pour permettre à toutes les colonies présentes de s'enfouir dans le substrat et s'y chrysalider. La terre doit être de type tourbe, terre de bruyère ou compost et dans tous les cas, elle ne doit pas se compacter. Le sable doit être banni car c'est une matière inerte qui ne brûle pas. Ne pas tasser la terre.

La quantité à remplir est de 5 litres, soit 5 cm au dessus du bandeau d'écriture du sac traditionnel et  3/4 cm pour le sac "écorce"

 

Retrait du sac collecteur du collier Écopiège®

 

Son remplacement

Le sac collecteur doit être remplacé chaque année car il ne peut être ouvert sans risque d'urtication.Retrait fin avril afin que toutes les chenilles soient bien chrysalidées, retrait fin mai en zone de montagne ou sur les zones Nord. Dans tous les cas, le sac doit rester en place un mois après les dernières descentes en procession. Si vous avez des contraintes d'esthétique, vous pouvez retirer le sac collecteur dès les processions finies. Dans ce cas, coller un adhésif sur tous les orifices du sac (orifice du tube+ rabat) afin de ne pas laisser les poils urticants contenus dans le sac s'échapper. Incinérez 30 jours plus tard.

Sa destruction

Le sac collecteur doit impérativement être brûlé sans être ouvert. Pour cela, faites un feu conséquent  dans un contenant,  et déposez y le sac et son contenu. Vous pouvez rajouter au besoin, avant l'opération, un liquide inflammable, car les chenilles et les chrysalides sont extrêment corriaces. Attention, ne restez pas près du feu pendant la combustion. Ne vous mettez jamais face au vent car les poils urticants sont extrêmement petits et très volatiles. Une quantité importante de poils peut repartir en suspension dans l'air et vous atteindre. Restez donc à distance !

 

Cas particuliers

 

Votre sac est perçé sur l'arrière ? Pas de panique, ce ne sont pas les chenilles qui cherchent à s'en échapper. Ce sont les mésanges qui ont repéré une proie au travers du sac et qui se sont agrippées au tronc de votre arbre pour le perçer et consommer les chenilles. Aucun risque que vos chenilles ne s'en échappent, mais des poils eux peuvent peut-être tomber. Recouvrez avec un adhésif, c'est réparé.

 

 

 

Retour