Accueil > Les chenilles ...

Conseils - Les chenilles processionnaires démarrent leurs processions

Les chenilles processionnaires démarrent leurs processions (04-02-14)

Les chenilles processionnaires démarrent leurs processions

En France la période des processions se situe généralement entre le mois de février et Avril, cependant des processions précoces peuvent apparaître dès le début décembre. Elles sont le prémice des processions de printemps

 

Les chenilles procesionnaires démarrent leur processions en Catalogne.

D'autres signalements ont été donnés ces jours derniers depuis la Provence-Alpes-Côte d'Azur et le littoral atlantique. Ces descentes au sol ont été permises grâce à un hiver plutôt clément dans le Sud qui a facilité l'avancement du  cycle larvaire de la chenille processionnaire de façon plus rapide que les deux dernières années.

 

 Chenilles processionnaire en processions

Pour être considérées comme des processions, ces dernières doivent regrouper les trois caractéristiques suivantes:

- être constituées d'au moins 40 chenilles

- les chenilles doivent mesurer entre 4 et 5 cm

- le sol doit être à 10°c pour permettre l'enfouissement

Des chenilles parasitées par des mouches ou guêpes peuvent tomber de l'arbre infesté, ce ne sont pas des processions. Vous verrez certainement ces chenilles essayer de remonter le long du tronc pour rejoindre leur colonnie, ce qu'elles auront du mal à faire. Elles ont besoin de grégarité pour survivre. Elles peuvent également être arrêtées par le collier Écopiège® et se retrouver sur l'arrête ou sous le piège. Attention, même si ces chenilles ne se reproduiront pas elles gardent tout de même leur caractère urticant. Un guêpe ou une mouche se développera dans leur corps.

 

Pins infestés par des cocons de chenilles processionnairesComprendre son comportement pour mieux régir face à cet insecte invasif

 

Tous les nids d'hiver (bourse soyeuse et blanche) de la chenille processionnaire ne descendent pas de l'arbre en même temps. En effet, l'envol et la période de reproduction des papillons s'étale sur au moins 2 mois avec des variantes suivant les régions et les conditions climatiques. La ponte des oeufs et l'éclosion s'étalera donc au même rythme que la reproduction. L'évolution des chenilles processionnaires se fera donc de façon échelonnée. Cet hiver doux et clément a favorisé leur développement rapide et elles ont pu passer tous les stades larvaires de façon plus soutenue que les années précédentes. Les processions s'étaleront quand même jusqu'à la fin avril, suivant la région ou l'exposition solaire de l'arbre. Ces premières processions sont annonciatrices des suivantes.

 

Une année de recrudescence

 

Cette année, on constate une recrudescence dans bon nombre de régions ou de sites. Cette situation de dégradation est sans doute dûe à des chysalides restées en diapause* plusieurs saisons lors de conditions de développement défavorables (descente tardive en processions, mauvaises conditions climatiques au printemps, été maussade). Ces chrysalides ont sagement attendu sous terre de meilleures conditions climatiques et se rajoutent actuellement à celles dont le cycle est normal. Certains sites devenus indemnes se retrouvent à nouveau infestés et ceux qui le seraient moyennement le deviennent massivement. On voit donc cette année beaucoup de cocons blancs et des arbres fortement défoliés.

La lutte cette saison a d'autant plus de raisons d'avoir lieu, afin d'éviter de fortes pullulations la saison prochaine.

A vos collier Écopiège® et pièges à phéromones !!

 

*pose de la chrysalide à son premier stade sans reprise du développement du papillon.

Cette diapause peut durer jusqu'à 5 années.

 

Article du 10/01/2014

En savoir plus  article du 30/10/14

 

Retour